Mots-clefs

, , , ,

Une bonne critique radio de Dans les veines critiqué par Philippe Boulier, dans la Bibliothèque orbitale de Bifrost. Dans les veines y est critiqué en dernier. Je vous en ai retransmis quelques passages :index

« Morgane Caussarieu prend un malin plaisir à tordre le cou à tous les clichés romantico-neuneud de la bit-lit actuelle et à asperger son petit monde d’hectolitres d’hémoglobines, de foutres et de sécrétions corporelles diverses. (…) Elle fait évoluer (ses vampires) dans un univers qu’elle semble connaitre sur le bout des doigts, celui de la scène gothique et des soirées batcave, où ses créatures s’y retrouve comme des poissons dans l’eau. Face à eux, Lily est une adolescete qu’on a souvent envie de gifler mais qu’on ne peut s’empécher de trouver émouvante (…) Le portrait que fait d’elle Morgane Caussarieu est particulièrement juste et nettement plus fin qu’on pourrait le croire à première vue. (…) une bonne dose d’outrance et de mauvais gout (…)Dans les veines souffre quand même (…) d’une écriture trop fonctionnelle (…) et d’une enquête policière ridicule dans son déroulement. C’est parfois génant, mais jamais rédibitoire.(…) N’oublions pas que Morgane Caussarieu n’a que 24 ans. Au final, Les qualités du livre compense plus que largement ses défauts.  Oui, en effet, Dans les veines n’est pas le genre de roman fait pour moi, n’empèche que je ne regrette pas un instant sa lecture ! Philippe Boulier.

Publicités